Accueil > Le Comité Régional > Les conférences régionales > Première Conférence régionale commune Auvergne-Rhône Alpes les 8 et 9 (...) > 3 questions à Aurélie Bagnard, secrétaire adjointe du syndicat de la CAPI (...)

3 questions à Aurélie Bagnard, secrétaire adjointe du syndicat de la CAPI (38)

lundi 11 juillet 2016
Par Karine Guichard

Pour préparer la première conférence régionale commune Auvergne Rhône Alpes des 8 et 9 décembre, plusieurs points de vue de militants du territoire sur le rôle et la place du comité régional....

question : Pour toi et ton activité, quelle est l’utilité de la Cgt en région ?

Etant fonctionnaire territoriale, le Comité Régional a une importance fondamentale sur les questions des réformes territoriales et des enjeux qui en découlent tels que :
- Quels Services Publics demain sur le territoire régional ?
- Quels impacts sur les usagers et agents du Service Public ?
- Mais également l’enjeu de l’emploi sur une aussi grande région qu’est Auvergne- Rhône-Alpes tant pour le secteur privé que public.

En effet, les baisses de dotations de l’Etat aux collectivités locales entraînent une baisse de l’investissement pour la création de nouveaux équipements publics et a une incidence sur les entreprises du BTP, les artisans et c’est tout un bassin d’emplois qui est touché en plus de la suppression de fonctionnaires. (Sur la région Auvergne- Rhône-Alpes c’est plus de 394 930 demandeurs d’emplois - chiffres mars 2016 source INSEE)

En Nord-Isère, les Unions Locales de Villefontaine, Bourgoin-Jallieu et La Tour du Pin travaillent sur un des grands projets Rhône-Alpes qu’est l’Eco-construction avec pour revendication première le développement durable humain afin de ne pas délocaliser la production à l’étranger mais bien de maintenir l’emploi sur le territoire afin de maitriser de la conception des process jusqu’à la fabrication du produit. En matière de développement durable il est abérant de produire à l’autre bout de la planète alors que le savoir- faire nous l’avons. Cela contribue également au développement économique du territoire.

La Région CGT est un acteur majeur quant à l’anticipation des mutations technologiques qui impacteront les salariés et l’emploi dans les 10 ans à venir notamment dans le secteur de la logistique mais dans bien d’autres.

Question : Qu’attends-tu de la conférence régionale ?

La conférence régionale des Unions locales qui a eu lieu en mars 2016, a permis de mettre en exergue l’importance de croiser le travail entre les professions et les territoires. Les ateliers ont permis l’élaboration d’une feuille de route afin que chaque acteur s’approprie ses missions et son champs d’action pour être au plus prêt des réalités de terrain. Cela va permettre d’être plus efficace pour faire aboutir nos revendications car il est essentiel de rester combatif pour la conquête de nouveaux droits et avancées et de ne pas être sur de la régression sociale !

La Conférence Régionale sera également le moment du bilan et de mettre en œuvre nos décisions et plan de travail pour les 3 ans à venir avec pour nouveau paramètre la fusion de la région Rhône-Alpes avec celle de l’Auvergne.

Question : Quelles devraient être les priorités pour toi de l’action Cgt régionale ?

De travailler à la convergence entre profession et territoire car de vraies difficultés se font ressentir en local, il faut que chaque camarade s’implique et comprenne que chacun est indispensable au bon fonctionnement de l’organisation et que s’il manque un acteur cela déséquilibre l’ensemble de la chaîne et que ce sont les salariés qui en subissent les conséquences. Le Comité Régional CGT doit continuer à coordonner les structures sur le territoire régional pour être plus fort et pour faire aboutir nos luttes.