Accueil > Société > Droits & libertés > Procès de l’inspectrice du travail de Téfal : contre-offensive des salariés (...)

Procès de l’inspectrice du travail de Téfal : contre-offensive des salariés devant le tribunal d’Annecy

lundi 23 novembre 2015

Cette affaire révêle les logiques qui broient le monde du travail et qui sont présentes à travers les trains de réformes successifs qui ont la volonté d’écraser les droits des travailleurs

Après une première mobilisation au mois de juin, (cliquer pour le tract), une nouvelle mobilisation a eu lieu le 16 octobre 2015 à Annecy (tract de l’union départementale de Haute Savoie).

Le 4 décembre, aura lieu le délibéré du jugement, la Cgt appelle à un rassemblement devant le tribunal d’Annecy (cliquer pour lire le tract de l’union départementale de la Haute Savoie)

Il y a plus d’un an, la Direction de TEFAL a mis en place un véritable plan de travail pour harceler l’Inspectrice et la faire taire, usant même des relations avec sa hiérarchie par jeux d’influence abjects.

Les patrons de TEFAL voulaient empêcher l’Inspectrice d’effectuer ses missions, pour protéger un accord Temps de Travail illégal. Un salarié a découvert et transmis, aux syndicats et à la presse, des éléments attestant les basses manoeuvres de la direction.

Aujourd’hui ils sont tous deux accusés de recel de documents devant les tribunaux ! Attaqués par un Procureur qui ose dire « il faut faire du ménage à l’inspection du travail ... les jeux d’influence et de communication des grandes entreprises sont courants et normaux » ; ce même procureur qui a osé écrire concernant le recours illégal d’intérimaires à NTN-SNR « vouloir faire respecter le code du travail c’est bien, mais quand même en temps de crise il faut laisser les patrons tranquilles » !!!!!!

Soyons nombreux à venir l’exprimer le 16 Octobre prochain !

La mission du Procureur est de mettre en oeuvre la politique du Gouvernement, en fonction, il oriente l’action de son Parquet.

Cette affaire en dit long sur le fond... ce sont des attaques aux LIBERTÉS SYNDICALES ! des attaques au SERVICE PUBLIC des INSPECTIONS DU TRAVAIL ! des attaques aux normes de l’OIT (Organisation Internationale du Travail) qui fixe les normes internationales du travail, notamment à travers la Convention 81 qui implique l’indépendance de l’Inspection du Travail, une inspection du travail au service des travailleurs ! A ce titre, Bernard Thibault, membre du bureau du BIT, a interpelé les ministres du travail et de la justice (cliquer pour lire le courrier)